Le goût des autres © TBC

Le goût des autres

29 mars 2019

À Lyon, Lille et bientôt d’autres villes, les Petites Cantines recréent du lien entre habitants d’un même quartier, autour d’un repas partagé de qualité.

Un local de quartier ouvert à tous, midi et soir, tous les jours de la semaine. Un lieu de vie et de rencontre, au pied d’un immeuble, au coeur d’un quartier à forte mixité sociale. Une grande cuisine où chaque convive peut s’il le souhaite mettre la main à la pâte derrière les fourneaux, au service ou à la plonge, ou tout simplement partager un déjeuner ou un dîner entre voisins, autour d’une grande tablée. Ici, ce sont les habitants qui cuisinent et s’accueillent les uns les autres. Pas de tarif fixe non plus, mais une contribution libre, à la hauteur de ses moyens.

Rompre l’isolement autour d’un bon petit plat

Bienvenue dans l’une des 4 « Petites Cantines » participatives et solidaires ouvertes à ce jour par l’association du même nom. À l’origine de cette initiative à but non lucratif, un constat partagé par ses 2 fondateurs : la solitude progresse en France et ce phénomène s’est accentué dans les métropoles, où il touche désormais tous les âges et toutes les catégories sociales. Et dans nos sociétés individualistes où tout doit aller toujours plus vite, le repas traditionnel préparé et apprécié en famille a progressivement été sacrifié sur l’autel de nos rythmes de vie effrénés.

Le projet des Petites Cantines ? Lutter contre la précarité relationnelle et le sentiment d’anonymat dans les grandes villes, en rendant au repas sa fonction éminemment sociale. Le lieu de restauration devient vecteur de liens de proximité, brassant les générations, les milieux sociaux et les parcours de vie. Résidents ou travailleurs du quartier, personnes âgées isolées ou jeunes éloignés de leur famille, actifs ou en recherche d’emploi : tout le monde peut y adhérer.

Un concept qui se développe rapidement

Et si le principe consiste à manger ensemble, l’objectif est aussi de manger bien et sain ! L’alimentation y est durable, équilibrée et de qualité. On privilégie le local et les circuits courts, l’agriculture biologique ou raisonnée, le vrac pour éviter les emballages superflus et la collecte des invendus alimentaires pour limiter le gaspillage. L’approvisionnement est supervisé par le maître ou la maîtresse de maison, salarié(e) par les Petites Cantines et également en charge de l’animation du lieu, avec le soutien des convives.

Après l’ouverture d’un premier site à Lyon en 2016 dans le quartier populaire de Vaise, l’association compte aujourd’hui 4 cantines (à Lyon et Lille), plus de 12 000 adhérents et 10 salariés. Un succès fulgurant, qui témoigne de l’utilité sociale du modèle. Avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE, ce réseau naissant entend désormais se structurer et se développer, afin d’amplifier encore son impact social. Annecy, Nantes et Strasbourg s’apprêtent à accueillir à leur tour leurs Petites Cantines.


En savoir plus

  • 3 restaurants à Lyon (Vaise, Perrache et Paul Santy)
  • 1 restaurant à Lille (Croix)

www.lespetitescantines.org

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région