Entretien avec David Sainati, Président fondateur de Medappcare

6 octobre 2016

Réguler l’offre grâce à une solution technologique innovante. C’est la réponse apportée par David Sainati, Docteur en pharmacie et Président fondateur de Medappcare.

Comment est né le projet Medappcare ?

Lorsque j’étais étudiant, je tenais un blog sur la santé, en 2008-2009. J’étais certain qu’avec l’apparition des 1ers smartphones, l’ofre santé allait se métamorphoser très vite. Mais je me suis rapidement rendu compte que mon sujet de prédilection, la santé connectée, n’était pas réglementée. Ce constat est devenu le sujet de ma thèse.

En effet, nous avons afaire à une véritable « jungle » dans laquelle se trouve tout et n’importe quoi, alors qu’il s’agit du domaine de la santé qui doit être plus réglementé et sécurisé que n’importe quel autre. Il s’agissait d’un terrain vierge, totalement inexploré et relevant pourtant d’un véritable intérêt général, j’ai donc été rapidement soutenu dans mes recherches par la Fondation de France et tous mes autres partenaires, dont AG2R LA MONDIALE.

Comment sont évaluées les applications ?

Nous vérifions 3 volets : la sécurité de l’application (virus, logiciel malveillant,  hébergement,  données personnelles, mots de passe, adresses mail...), la protection de la vie privée (mentions légales, éthique médicale, publicité, financement...) et la véracité du contenu (fiabilité du contenu, qualité des sources d’information, adaptation au public...). Pour ce faire, nous faisons appel à des experts extérieurs (médecins, avocats, experts en sécurité…) qui évaluent les applications en suivant la méthodologie Medappcare. Nous élaborons ensuite un rapport d’évaluation avec des axes d’amélioration et des conditions que les développeurs doivent remplir afin que l’application soit labellisée. Actuellement, la moitié des applications évaluées ne sont pas labellisées.

Quelles sont les principales tendances en e-santé ?

Les objets connectés, rares en 2012, connaissent aujourd’hui un véritable essor. Et pour le moment il n’existe, là non plus, toujours pas d’instance ou d’organisme de régulation. Toutefois la véritable tendance de fond concerne les applications mobiles consacrées aux pathologies chroniques (comme le diabète), à la nutrition et aux rappels de traitement. Nous proposerons une vingtaine d’applications mobiles de santé labellisées dès la fin de l’année au travers d’un kiosque disponible sur le site internet d’AG2R LA MONDIALE.

 

Medappcare

Medappcare est une start-up qui a été créée en 2012. C’est la 1re entreprise européenne à avoir développé un référentiel rigoureux et indépendant de labellisation des applications mobiles de santé. Ce travail structurant pour le secteur a été mené avec le soutien de la Banque Publique d’Investissement, de la Région Île-de-France, de la Fondation de France, d’AG2R LA MONDIALE et le concours d’experts sectoriels de 1er plan (juristes, associations de patients, associations d’industriels, institutions…).

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région