Habitat adapté : visite guidée

29 mars 2019

Le domicile est un espace protecteur, chargé de souvenirs, où l’on a ses habitudes et ses repères. L’aménager est essentiel, pour préserver durablement sécurité, confort et qualité de vie.

Avec l’âge, un lieu de vie non fonctionnel accroît les risques d’accident domestique. Or, seuls 6 % des logements sont aujourd’hui adaptés à la perte d’autonomie(1). Il s’agit donc d’aider nos aînés à franchir le pas et à s’engager avec conviction dans cette démarche. Pour cela, l’enjeu consiste à concevoir des solutions qui prennent pleinement en compte les résistances rencontrées (peur du regard des autres, volonté de conserver son indépendance, appréhension des travaux, coût, complexité des procédures…). Avec une nécessité : leur permettre d’en expérimenter concrètement le potentiel. Retrouvez ici des idées et astuces pour vous permettre d’adapter votre logement simplement, efficacement et à moindre coût.

infographie-habitat-adapté.jpg

 

Chambre à coucher

La chambre doit être propice au repos, à tout moment de la journée. Des aménagements simples permettent de pallier les difficultés de mobilité. Ainsi, une barre d’appui 1 installée sur un lit surélevé facilitera le lever et le coucher. Afin de prévenir les risques de chute, prévoyez un balisage lumineux avec capteur de mouvement 2 pour vos déplacements nocturnes et fixez tapis et descente de lit avec un adhésif double face. Sur votre table de chevet, une lampe bien stable et un réveil à gros chiffres 3.

Salle de bains

Sol glissant, baignoire à enjamber… Pour prévenir les chutes, il est préférable d’opter pour une douche à l’italienne ou un receveur de douche, plus facile d’accès. Vous pouvez y installer un siège de douche 4, pour faire votre toilette plus confortablement, ainsi qu’une barre d’appui 5, pour vous redresser en toute sécurité. Le sol de la pièce peut être recouvert d’un revêtement antidérapant. Enfin, un réhausseur de toilettes 6, avec ou sans accoudoirs, vous permettra de vous asseoir et de vous relever sans difficulté.

Cuisine

L’ergonomie de cette pièce centrale du foyer est primordiale. Sol antidérapant, prises à hauteur de main, paniers de rangement coulissants 7, etc., vous permettront d’y évoluer sans danger. Pour écarter tout risque de brûlure, il est conseillé d’installer un robinet avec mitigeur thermostatique 8, ainsi qu’une plaque de cuisson vitrocéramique ou à induction, plutôt qu’au gaz. Enfin, pensez à faciliter l’accès aux appareils électroménagers 9 et aux ustensiles les plus utilisés. Sans oublier le détecteur de fumée !

Salon / Salle à manger

Vous passez une grande partie de votre journée dans la pièce à vivre. Vous y recevez également votre famille et vos proches. Il s’agit donc de l’agencer de la façon la plus optimale possible. Des équipements peu coûteux peuvent aussi vous faciliter la vie au quotidien, tels qu’un système d’éclairage à déclenchement automatique 10 près de l’entrée, des réhausseurs de prise électrique 11 ou encore des pieds surélévateurs de meubles 12 pour éviter de vous baisser.

(1) Rapport sur l’adaptation des logements pour l’autonomie des personnes âgées, de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), décembre 2013.

Adapter son intérieur au grand âge s’anticipe et se prépare. Pour cela, il s’agit de procéder par étapes.

1. Trouvez l’inspiration
Géré par les Institutions de retraite complémentaire, l’Espace Idées Bien chez moi est à la fois un appartement témoin et un centre d’information et de conférences, gratuit et ouvert à tous. De nombreuses solutions présentées ci-dessus en sont issues.
En savoir plus : 7, cité Paradis 75010 Paris - 01 71 72 58 00 - accueil@espace-idees.fr
Retrouvez le programme des évènements en cliquant ici.

2. Faites le point sur vos besoins
Également proposé par les Institutions de retraite complémentaire, aux plus de 75 ans, le diagnostic « Bien chez moi » fait intervenir à votre domicile un ergothérapeute diplômé d’État. Son rôle : vous suggérer des solutions pratiques pour améliorer votre confort de vie au quotidien, en tenant compte de vos habitudes et de vos envies. Une participation de 15 € est demandée.
En savoir plus : 0 810 360 560 (0,05€/min + prix de l’appel)

3. Faites-vous accompagner
Mis en place par AG2R LA MONDIALE, le service gratuit(1) « Amélioration de l’habitat » propose l’intervention à domicile de professionnels qualifiés et la vérification des devis présentés. Un accompagnement après-vente est également proposé pendant une période de 6 à 12 mois.
En savoir plus : 09 69 32 80 24 (appel non surtaxé)

4. Bénéficiez d’aides financières
Certains travaux peuvent faire l’objet d’une demande de financement auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). En tant que partenaire de l’organisme, AG2R LA MONDIALE propose une aide complémentaire(2) pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique.
En savoir plus : 0 820 15 15 15 (0,05€/min + prix de l’appel) - www.anah.fr

(1) Le service est gratuit, les travaux sont payants.
(2) Sous conditions, déduction faite des aides obtenues par ailleurs.
Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région