Entretiens : Unis-Cité et son programme « Les Connectés » © DR

Entretiens : Unis-Cité et son programme « Les Connectés »

26 mars 2019

Nicole Bataille, bénéficiaire du programme « Les Connectés » et Axelle Féraud, volontaire en service civique ont accepté de répondre à nos questions.

Nicole, 77 ans, vit seule à Hazebrouck (59). Elle a sollicité l’association Unis-Cité pour bénéficier du programme « Les Connectés ». Depuis, une équipe de jeunes volontaires intervient chez elle régulièrement pour l’accompagner dans sa pratique du numérique.

Quelle est votre utilisation des technologies numériques ?

J’ai un ordinateur, une imprimante et un téléphone portable mais je ne sais pas trop m’en servir. Je lis des mails et j’en envoie, mais j’écris très peu. Je ne vais jamais sur Internet. Un de mes fils vit en Ukraine, un autre habite à Pau. Avant, je pouvais les joindre par Skype(1), qu’ils m’ont installé il y a 2 ou 3 ans, mais depuis quelque temps, ça ne fonctionne plus.

Pourquoi avoir fait appel aux « Connectés » ?

Quand je suis bloquée, je m’impatiente vite et j’abandonne. J’ai rencontré l’association qui tenait un stand au centre socio-éducatif. J’ai parlé de mes besoins avec le responsable, qui a pris mon nom et m’a rappelée très vite. Depuis, cela fait 3 fois qu’Axelle vient, avec d’autres volontaires, et j’en suis ravie ! J’apprends beaucoup, je considère qu’on n’est jamais ridicule quand on pose une question.

Concrètement, qu’est-ce que cela vous a permis de réaliser depuis ?

Axelle m’a aidée à créer un compte CESU pour enregistrer mon aide-ménagère. J’avais aussi une réclamation à faire à la SNCF car mon train avait eu du retard. Elle m’a alors expliqué comment faire et j’ai obtenu mon remboursement ! Grâce à elle, j’ai pu accomplir cette démarche, qui a débouché sur quelque chose de concret. Maintenant, je voudrais vraiment retrouver l’usage de Skype(1) car c’est pour moi une nécessité. Je compte sur Axelle pour cela !

 

À 19 ans, Axelle a souhaité se rendre utile en effectuant un service civique de 8 mois. Au sein de l’association Unis-Cité, elle s’investit dans 2 missions d’intérêt général : « Les Médiaterre »(2) – autour des gestes écocitoyens – et « Les Connectés ».

Comment avez-vous été formée à la médiation numérique ?

J’ai suivi des formations sur certains services en ligne comme Ameli, le site de l’Assurance maladie, ou la télédéclaration des revenus. Nous avons également appris à bien communiquer avec les personnes que nous accompagnons. Par exemple, comment savoir si la personne est à l’aise avec nous.

En quoi consiste votre mission ?

Deux jours par semaine, on intervient à domicile lors d’ateliers individuels. Et le jeudi après-midi, nous animons des cours collectifs sur des thèmes spécifiques, comme la création d’une adresse mail.
À ce jour, nous sommes 10 volontaires dans l’équipe pour une trentaine de bénéficiaires. Nous faisons en sorte de suivre toujours les mêmes personnes pour établir une relation de confiance. Souvent, elles apprennent vite car elles en ont l’envie.

Que vous apporte cette mission au quotidien ?

C’est très intéressant de transmettre à d’autres ce que nous, les jeunes d’aujourd’hui, connaissons. En général, c’est le contraire : ce sont les adultes, nos professeurs, nos parents, qui nous apprennent des choses. Là, les rôles s’inversent et c’est très gratifiant. Un jour, nous avons montré à une personne bénéficiant du programme comment acheter un livre sur Internet. Elle n’a pas attendu la séance suivante pour y aller d’elle-même et faire la démarche sans nous. Nous en étions tous très fiers !


(1) Logiciel qui permet aux utilisateurs de passer des appels téléphoniques ou vidéo via Internet.
(2) Mission également soutenue par AG2R LA MONDIALE.

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région