Comment faire face à la perte d’autonomie de mon conjoint ? © Getty Images

Comment faire face à la perte d’autonomie de mon conjoint ?

21 septembre 2018

De nombreux dispositifs existent pour prolonger dans les meilleures conditions le maintien à domicile d’un proche vieillissant, tout en allégeant la charge des aidants familiaux.


Difficulté à faire sa toilette ou à s’habiller seule, incapacité à faire le ménage ou préparer un repas… Lorsqu’une personne âgée n’est plus en mesure d’accomplir certains actes de la vie courante, c’est le quotidien de son entourage qui s’en trouve bousculé. La France compterait ainsi 3,4 millions d’aidants(1) qui assistent régulièrement un proche vivant à domicile. La perte d’autonomie liée à l’âge s’installe bien souvent de façon progressive. Dès les premiers signes, il est important d’envisager les alternatives qui s’offrent à vous. Si votre conjoint, comme 83 % de nos concitoyens(2), aspire à vieillir chez lui, il s’agira de mettre en place, le plus tôt possible, des solutions adaptées aux besoins et aux souhaits de chacun. Avant toute chose, il convient de prendre conseil auprès d’un centre local d’information et de coordination (CLIC) gérontologique, qui vous apportera tous les renseignements.


Aides à domicile et soutien aux aidants

Les aides extérieures ne manquent pas. Ainsi, toute personne dépendante de plus de 60 ans peut bénéficier de soins infirmiers à domicile (SSIAD), intégralement pris en charge par la Sécurité sociale. L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) a, quant à elle, vocation à financer tout ou partie des dépenses nécessaires pour continuer à vivre chez soi – intervention d’une auxiliaire de vie, portage de repas, téléassistance, etc. AG2R LA MONDIALE propose également un service d’aide à l’adaptation de son logement à l’avancée en âge et peut vous accompagner dans vos démarches. Au-delà des aides financières ou matérielles, le soutien apporté aux aidants familiaux est tout aussi crucial. Écoute psychologique, espaces d’échange et d’entraide – comme le site communautaire www.aidonslesnotres.fr –, structures de répit, telles que le réseau Vacances Répit Familles (VRF) qui accueille aidant et aidé, etc. Nombreuses sont les associations qui peuvent vous accompagner et vous permettre ainsi de mieux vivre votre rôle d’aidant.

(1) Étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), mars 2012.
(2) Enquête de l’institut CSA pour la Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem), juillet 2016.

 

En savoir plus

Contactez les équipes sociales d’AG2R LA MONDIALE au 09 69 36 10 43 (prix d’un appel local) pour être guidé dans vos démarches.

Retrouvez sur le site www.mesquestionspourdemain.fr toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la perte d’autonomie mais aussi sur la retraite, la santé ou encore l’épargne.

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région