Qu’est-ce qui change au 1er juillet 2017 ?

11 juillet 2017

Pension retraite, allocation chômage, hausse des tarifs des médecins, vignette Crit'Air... De nouvelles applications sont entrées en vigueur le 1er juillet 2017.

Un versement unique pour les retraités polypensionnés

Depuis le 1er juillet 2017, les personnes ayant cotisé à plusieurs régimes de retraite (régime général, RSI, MSA...) peuvent bénéficier de la liquidation unique de leur pension de retraite ; celle-ci sera effectuée par le dernier régime d'affiliation de l'assuré.  

Une légère revalorisation des allocations chômage

L'allocation minimale chômage passe à 28,86 € par jour, soit une revalorisation de 0,65%. Cela concerne près de 94% des demandeurs d'emploi indemnisés par l'Assurance chômage au 1er juillet 2017, soit environ 2,5 millions de personnes. 

Une hausse du prix de la consultation chez les médecins spécialistes

Lorsqu’un médecin traitant adresse un patient à un spécialiste, la consultation coûte désormais 30 €, contre 28 € auparavant. Le prix de la visite chez un psychiatre, d'un neuropsychiatre ou d'un neurologue passe quant à elle de 37 à 39 euros. Le 1er mai 2017 déjà, la consultation chez un médecin généraliste était passée de 23 € à 25 €.

Des sanctions pour les automobilistes circulant sans vignette Crit'Air

Depuis le 1er juillet 2017, la vignette Crit'Air est obligatoire pour circuler dans Paris intramuros du lundi au vendredi de 8 h à 20 h. En cas d’absence de vignette, l'amende s'élève à 68 euros pour les véhicules et jusqu'à 135 € pour les poids lourds. 

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région