Silver économie : quand les seniors inspirent l’innovation © Getty Images

Silver économie : quand les seniors inspirent l’innovation

29 mars 2019

Donner naissance aux innovations qui vont accompagner notre avancée en âge et garantir notre autonomie le plus longtemps possible : tel est l’enjeu de la Silver économie.

Le vieillissement de la population et l’allongement de l’espérance de vie bousculent nos sociétés occidentales, appelant une réponse adaptée aux besoins spécifiques des personnes âgées. Cette transformation démographique et sociétale a conduit à l’émergence en France d’une économie consacrée aux seniors, appelée « Silver économie ».

Regroupant l’ensemble des produits et services dédiés au bien-vieillir, cette économie transversale se décline dans un grand nombre de secteurs d’activité. Car l’avancée en âge impacte tous les domaines : santé, alimentation, habitat, sécurité, services à la personne, assurances, loisirs, communication, transports… Source de croissance et de création d’emplois, cette filière devrait générer un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards d’euros d’ici 2020.


Une économie au service du bien-vieillir

Avec 4,4 millions de clients retraités, les questions liées à la qualité de vie, à l’autonomie et au parcours de soins de nos aînés sont fondamentales pour AG2R LA MONDIALE. Depuis de nombreuses années, dans le cadre de notre engagement sociétal, nous sommes l’un des premiers partenaires de la Silver économie. Nous accompagnons ainsi plusieurs écosystèmes (ou communautés d’entrepreneurs) spécialisés dans le développement de nouveaux usages (Cluster TIC Santé en Nouvelle-Aquitaine, Silver Valley en Île-de-France, Medicalps en Auvergne-Rhône-Alpes, IoT Valley à Toulouse, autonom LAB dans le Limousin, etc.), notamment dans le domaine de la e-santé(1) et de l’autonomie à domicile. Nous soutenons également des appels à projets d’envergure nationale comme la Bourse Charles Foix, Silver Solidarités et le challenge étudiant Silver Awards. Nous sommes enfin engagés auprès des acteurs économiques et politiques de la Silver économie en participant notamment aux travaux menés par certaines régions sur cette thématique (Provence- Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Normandie) et au comité national d’animation de la filière(2) Silver économie.


L’innovation en mode participatif

En la matière, la conviction d’AG2R LA MONDIALE est double. D’une part, nos aînés sont des acteurs économiques et sociaux à part entière. D’autre part, il existe aujourd’hui sur le marché une multitude de solutions qui, pour autant, ne répondent pas toujours aux envies et usages des publics à qui elles sont destinées. Pour ces raisons, nous avons souhaité nous engager dans une démarche de co-construction de nos offres, c’est-à-dire en collaboration avec les futurs utilisateurs.

Baptisé « Lab usages et autonomie », ce dispositif inédit repose sur le principe suivant : après avoir lancé un appel à projets basé sur les envies et usages de nos clients retraités, nous mobilisons ces derniers, avec des start-up et des partenaires experts de la Silver économie, pour concevoir de façon collective de nouveaux produits et services pleinement adaptés à leurs besoins.

20 millions
de personnes âgées de 60 ans et plus vivront en France en 2030. Elles sont 15 millions aujourd’hui et seront près de 24 millions en 2060.
Source : Ministère des Solidarités et de la Santé, 2018.


Des acteurs de l’innovation

C’est dans ce cadre que les associations de retraités bénévoles d’AG2R LA MONDIALE ont été impliquées dans l’élaboration de solutions innovantes développées par des start-up partenaires. Parmi celles-ci, une montre connectée permettant le suivi et la prévention de la fragilité. Les volontaires ont tout d’abord été associés à la réflexion initiale. Puis, après une période d’expérimentation à domicile en conditions réelles, les « testeurs » ont pu livrer leur évaluation personnelle.

Résultat : après la prise en compte de leurs retours d’expérience, la version finale de la montre connectée avait considérablement évolué par rapport au prototype d’origine. Laissant supposer une meilleure appropriation par les futurs consommateurs.

(1) La e-santé ou santé numérique recouvre les domaines de la santé qui font intervenir les technologies de l’information et de la communication (TIC) : consultation médicale à distance, suivi de pathologies chroniques, etc.
(2) Crée en octobre dernier par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.


En savoir plus

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région