L'habitat des seniors, terrain d'innovation

25 septembre 2017

Dans les Hauts-de-France, AG2R LA MONDIALE mobilise les compétences au sein de Pénates&Cité, sa plateforme régionale d’innovation sociale. Objectif : accélérer l’adaptation de l’habitat au vieillissement tout en offrant aux seniors un cadre de vie où il fait bon vivre ensemble.

6%
du parc de logements en France est adapté aux plus de 65 ans(1).

Au-delà du logement, l’environnement immédiat est une composante essentielle de la qualité de vie des seniors. Or, aujourd’hui, le patrimoine existant est peu adapté à l’avancée en âge. Avec l’allongement de la durée de vie, repenser l’habitat de nos aînés devient capital, une très grande majorité de Français faisant le voeu de rester chez eux le plus longtemps possible.

Pour anticiper les besoins, AG2R LA MONDIALE a lancé à Lille fin 2016 une plateforme d’innovation sociale collaborative en faveur du bien-vieillir, Pénates&Cité. Son ambition : faciliter et accélérer l’adaptation des cadres de vie aux besoins et envies des plus âgés dans les Hauts-de-France. Au coeur de ce dispositif inédit, une communauté d’acteurs régionaux – collectivités, associations, entreprises, professionnels de la santé et du médico-social – unissent leurs énergies et leurs expertises au service de l’intérêt général. Priorité est donnée au maintien à domicile et aux nouvelles formes d’habitat groupé et solidaire.

L’intelligence collective au service du bien-vieillir

Des valeurs qui irriguent concrètement l’un des projets soutenus : la résidence Bouvier à Halluin (59). Propriété du bailleur social Notre Logis, cet ensemble de 80 logements des années 1970 était voué à la démolition. Conscient des coûts sociaux et environnementaux d’un tel scénario, Arnaud Delannay, Directeur général de Notre Logis, envisage l’alternative d’une réhabilitation centrée sur le bien-vieillir et le lien intergénérationnel, économiquement viable et bénéfique pour les résidents, les habitants du quartier et le territoire.

À l’initiative d’AG2R LA MONDIALE, 2 ateliers de co-construction ont réuni les parties prenantes locales (institutionnels, mairie, bailleur, associations, cabinet d’architectes), pour imaginer les nouveaux usages et services que pourrait accueillir la future résidence. Une multitude d’idées ont émergé, ainsi que leur modèle économique : conciergerie solidaire, crèche familiale, café citoyen ou encore jardins partagés. Les différentes propositions sont en cours d’étude par Notre Logis, qui a­nera d’ici fin 2017 les contours de ce futur lieu emblématique du vivre-ensemble.

(1) Source : rapport de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et de la Caisse nationale de l’assurance vieillesse (Cnav), décembre 2013.

Près de chez vous
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région
Découvrez l'actualité de votre région